Avis sur le démarchage pour les experts-comptables


L’arrêt de la Cour Européenne de l’Union Européenne du 05 avril 2011 est considéré dans le monde de l’expertise comptable comme un tremblement de terre ou une auréole boréale. C’est ainsi que Frédéric Tillard, expert-comptable, a intitulé son post sur le réseau social de la profession comptable : Pacioli.

Cet article recense les différents avis sur la question sans portée de jugement. J’en suis pour l’instant incapable car je n’ai pas le recul suffisant pour cela. Et puis ce n’est qu’un point d’étape dans la procédure judiciaire. Pour autant, ce sujet m’intéresse car c’est au coeur de mon projet professionnel de devenir expert-comptable.

  • article «L’interdiction de démarchage (par les experts-comptables) contraire à la directive « services »» publié sur le site fédération nationale des unions de jeunes avocats (FNUJA). Il convient de remarquer que les avocats commentent énormément cette décision sur la toile.
  • communiqué du 6 avril 2011 du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables qui insiste sur le fait que le Conseil d’Etat (ayant saisi la Cour de Justice de l’Union Européenne) doit, je cite le communiqué, «reprendre le fil de la procédure entamée en 2007 et de rendre sa décision au vu de cette réponse de la CJUE». Pour l’heure, «en attendant la décision du Conseil d’Etat à venir et la refonte du code [ndrl : code de déontologie], il convient de rappeler aux professionnels de l’expertise comptables que la porte n’est pas pour autant ouverte aux actions de démarchage.»
  • article «Le démarchage par l’expert-comptable suscite espoir et crainte sur le site actuel-expert-comptable.fr. Par ailleurs, Philippe Barré, expert-comptable, a publié également sur ce site une chronique sur le sujet.
  • avis de William NAHUM, président honoraire du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptable, ancien président de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes

  • Pour lire cet article, flashez ce QR Code avec votre smartphone ou votre tablette
    Publicités

    A propos rameixclaude

    Je suis expert-comptable stagiaire. J’ai plus de douze ans d’expérience en tant que comptable d'entreprise. Mon projet est de devenir expert-comptable et commissaire aux comptes.
    Cet article, publié dans Comptabilité, comptable, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

    6 commentaires pour Avis sur le démarchage pour les experts-comptables

    1. Ping : Démarchage pour les experts-comptables suite | Espace perso de CLAUDE

    2. Ping : Publicité comptable sur Facebook | Espace perso de CLAUDE

    3. patrick dit :

      Votre article est complet, mais quel est votre point de vue ? après 9 mois presque le temps d’un accouchement …

      Patrick

      J'aime

      • rameixclaude dit :

        Bonjour,
        Pour avoir un point de vue, il faut avoir toutes les cartes en main. Or, vous n’ignorez pas que le conseil d’Etat s’est prononcé. Sinon, je vous invite à lire mon article «Démarchage pour les experts-comptables suite». Ainsi, nous apprenons dans le communiqué du Conseil Supérieur de l’Ordre que l’article 12-I du code de déontologie des professionnels de l’expertise comptable doit donc être modifié en accord avec le ministère de l’économie.
        Le démarchage peut être une opportunité de développement pour les cabinets d’expertise comptable tout comme une menace en ne disposant pas des moyens de communication que pourrait avoir les Big. L’observation est tout à fait intéressante et permet de se préparer à l’évolution de la profession que je souhaite embrasser.
        Et vous, quel est votre point de vue ?
        Cordialement,
        CLAUDE

        J'aime

    4. Ducloux dit :

      L’évolution est inéluctable et le protectionnisme réglementaire dont la profession a bénéficié jusque là tombera à plus ou moins court terme. Il est certain que l’on peut attendre de l’institution qu’elle défende son pré carré du mieux possible, mais le rouleau compresseur européen fera son œuvre, comme il l’a déjà commencé à le faire pour la simplification des procédures pour les TPE.
      Refuser l’inéluctable et faire preuve de pessimisme ne changera rien.
      Alors quelle évolution ?
      Probablement faire muter les cabinets vers de vraies entreprises intégrant la notion de clients au sens large. La question de la valeur ajoutée dans l’offre de service doit être approfondie : Les cabinets offrent-ils à leurs clients tout ce qu’ils attendent ? Le client est-il prêt à payer uniquement pour le décharger d’une obligation administrative ? N’est-il pas possible de lui proposer des services supplémentaires en particulier en matière de gestion ? Un bilan plus une situation par an établis plusieurs semaines ou mois après sont-ils suffisants dans un monde où tout va très vite ? (à l’évidence non).
      Il s’agit peut-être plus pour la profession de saisir cette occasion pour se lancer dans une mutation profonde qui placerait la valeur ajoutée perçue par les clients au cœur des réflexions.

      Patrick

      J'aime

    5. Ping : Décret relatif à l’exercice de l’activité d’expertise comptable du 30 mars 2012 | Espace perso de CLAUDE

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s