Déjà dix ans


Si déjà dix ans est une expression tirée d’une chanson interprétée par Michel Sardou (Dix ans plus tôt), c’est aussi en ce six août 2008, l’expression à utiliser pour se souvenir de ce si triste 6 août 1998.

Il était sur le toit pour remettre les tuiles descendues dans la nuit. Il avait fini et descendait de l’échelle comme on descend un escalier. Plus que trois barreaux à descendre et il tombe inerte. Quelques spasmes, et Papa meurt sur la terrasse allongé. Je n’étais pas là. Je faisais du cheval. A l’heure où il décède, mon cheval se dérobe, je n’arrive pas à le contrôler et m’emmène vers les écuries. Avec la monitrice, nous réprimons le cheval. Je me souviendrais toujours des coups de cravache que je lui donnais et du peu de ménagement que je lui infligeais pour qu’il comprenne qu’il n’avait pas le droit de réagir ainsi. Aujourd’hui, sachant la nouvelle, je m’en veux toujours car je me dis que ce cheval, Ange Vert, un splendide selle français voulait seulement me faire comprendre ce qui était arrivé. A l’issue du cours d’équitation, je discute avec les autres, traine au Centre Equestre. Je me sentais bien. Je ne savais pas.

Arrivé à la maison, je gare ma twingo et je vois mon voisin, Roger (lui aussi plus là aujourd’hui) et ma maman en pleurs. Innocemment, j’ai cru que c’était la voisine Odette qui était morte ou du moins qu’il lui était arrivé quelques choses. Non, je n’imaginais pas que Papa était mort. Et puis, cela ne pouvait pas être ça car le matin, juste après la bise, je lui ai dit à tout à l’heure. Et il m’a répondu à tout à l’heure. C’était la preuve que ça ne pouvait pas être ça. Ce raisonnement éclair est battu en brèche. C’est bien Papa allongé sur le lit que je vois hagard.

Je le vois dans ses habits de travail. Avec Maman, nous décidâmes de lui mettre ses derniers habits. Je n’ai jamais habillé de mort. Et, nous débrouillons difficilement mais après de nombreux efforts pour enlever ses habits, le laver et le rhabiller avec son beau costume que nous lui avions acheté huit jours auparavant.

J’apprends au fur et à mesure que ce n’est pas chute qui a causé la mort mais qu’il est mort dans l’échelle. En effet, aucune écchymose n’apparaissait sur son corps.

Voilà mes souvenirs de ce triste jour.


Pour lire cet article, flashez ce QR Code avec votre smartphone ou votre tablette
Publicités

A propos rameixclaude

Je suis expert-comptable stagiaire. J’ai plus de douze ans d’expérience en tant que comptable d'entreprise. Mon projet est de devenir expert-comptable et commissaire aux comptes.
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Déjà dix ans

  1. Dramiug dit :

    Cher Claude,
     
    Je comprends tout à fait, que ce type d’anniversaire, n’est jamais drôles.
     
    Ces évènements nous marquent à tout jamais : malgré le temps qui passe, et panse la blessure du coeur, il est vrai que l’on ne peut oublier notre attitude dans ces moments, ni nos sentiments d’impuissance et de peine, face à une telle douleur.
     
    On se dit qu’avec le temps tout redeviendra comme avant : mais rien n’est jamais comme avant, de part l’absence d’une personne qui nous est chère, et qui ne reviendra jamais.
     
    Je vous parle de ce type de ressentiment, car j’ai vécu également le décès d’une personne proche (ma grand-mère que je considérais comme une mère) mais dans des circonstances différentes (cancer). Il est vrai que j’étais dans une période plus sensible que d’autre, car j’étais enceinte d’Emilie à 6 mois de grossesse, mais je n’oublierai jamais cette peine et cette douleur, que l’on peut ressentir.
     
    C’est pourquoi, je vous comprends tout à fait dans votre démarche, de nous faire partager cet "anniversaire". Le fait d’en parler, soulage…
     
    Amicalement,
     
    Vénaïg

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s